A LA UNE :

Le salon des livres de poche

Lire en Poche, 13e édition

  • C'est une bien belle édition de Lire en Poche qui vient de se dérouler sous le soleil de Gradignan.
    Vous fûtes nombreux à fréquenter les allées du salon, à écouter les auteurs en rencontre, à profiter des spectacles et ateliers tout au long de ce week-end.
    Merci à vous, les 23.000 visiteurs enthousiastes. Merci aux auteurs et à tous les intervenants qui nous ont fait le plaisir de leur présence. Merci aux libraires et autres exposants, aux éditeurs qui nous ont renouvelé leur confiance, aux équipes techniques, d'accueil, de restauration, d'information, aux chauffeurs... ayant permis cet accueil à nos invités. Merci aux étudiants, aux bénévoles. Merci à nos partenaires et au Fonds de dotation qui les a réunis. Et à l'année prochaine !

  • Rencontres d'auteurs, lectures musicales ou théâtralisées, ateliers écriture, illustration et de nombreuses autres activités pour la jeunesse, expositions, concerts, jeux...

    Lire en Poche, c'est un véritable festival autour du poche, pour tous les âges, tous les goûts.

    Toute la programmation en un clic.

  • Marc Levy sera présent vendredi 7 et samedi 8 octobre à Lire en Poche, pour plusieurs rendez-vous :
    - un petit-déjeuner littéraire, samedi à 10h30
    - un grand entretien : "La Valse des sentiments"
    - des séances de dédicaces : → vendredi : 17h-18h
    → samedi : 11h-12h • 15h-16h30 • 18h-19h

    (photo C. Geisselmann)

  • Aux côtés du parrain, PEF, retrouvez plus de cent auteurs invités, parmi lesquels : Marc Levy, Milena Agus, Gilles Kepel, Philippe Delerm, R.J. Ellory, Sylvain Tesson, Agnès Desarthe, David Vann, Qiu Xiaolong, Franck Thilliez, Véronique Ovaldé, Philippe Besson, Lionel Duroy, Donald Ray Pollock, Eric Reinhardt...
    Retrouvez tous les auteurs invités en un clic.

  • LES 7, 8 ET 9 OCTOBRE 2016, Lire en Poche déroulera le tapis vert de sa 12e édition. Cette fois-ci la programmation s’articulera autour du thème « Amour et Haine ».

    Une thématique large et ouverte, allant de l’amour que l’on peut éprouver dans un couple, l’amour intergénérationnel (parents, enfants, grands-parents, frères et sœurs...), l’amour-amitié, jusqu’à l’amour pour un pays, une idée, un animal, pour un art, un livre ou un objet..., et leurs multiples déclinaisons. Ce thème 2016 est sans nul doute un des plus grands sujets ayant irrigué les Belles Lettres... depuis l’amour courtois du Moyen Age, jusqu’au Romantisme, en passant par l’esthétique galante, et tous les corollaires positifs liés à ce sentiment (initiation, construction de soi, éveil au désir, identité culturelle et appréhension de l’autre, solidarité, élans religieux de toutes natures, passions, coups de foudre et destins bouleversés, etc.). Et puis, bien sûr, à l’opposé de l’amour, on trouvera la haine, celle de l’autre, de l’inconnu, d’une autre culture, la rupture amoureuse et tout ce qu’elle sous-tend, mais aussi la possible détestation de soi, voire la folie. Une haine qui peut prendre plusieurs formes, réduite à sa simple expression d’antipathie, en passant par la mélancolie, la dureté ou la brutalité, jusqu’à la répulsion et l’aversion, voire la violence extrême.

    L’amour et la haine, deux sentiments puissants, deux révélateurs des comportements humains, deux moteurs aussi, qui conduisent, ou parfois détruisent, l’humanité et son histoire depuis toujours.

    Cette douzième édition sera parrainée par PEF.