A LA UNE :

Le salon des livres de poche

Retour

Prix du Polar Sud Ouest / Lire en Poche 2021

JURY :
Le jury est constitué de tous les internautes souhaitant participer au vote.

Tout le monde peut voter pour son favori ! Les participants au vote peuvent aussi jouer (en répondant à la question posée) pour tenter de gagner des polars.

LES FINALISTES 2021 :

mosaique_finalistes_polar

 

LA SELECTION 2021 :

 selection polar

Patrice Gain, Denali (Le Livre de Poche Policier)

Parution : 10 février 2021 - 288 pages - 7,40 euros  

Editeur d'origine: Le Mot et le reste

Dans les territoires immenses du Montana, Matt Weldon, adolescent livré à lui-même et maltraité par l’existence, tente de renouer avec ses origines. Il fouille le passé d’un père décédé dans l’ascension du mont Denali et d’une mère internée. Il découvre au fil des jours une vie qu’il ne soupçonnait pas, partagé entre admiration et stupeur. Incontrôlable et dévasté, son grand frère Jack est envahi par une rage qui le met en travers de sa quête et le conduit à commettre l’irréparable.

Entre nature writing, roman noir et thriller, Denali est un roman envoûtant. Comme Matt, le lecteur est aux prises avec la rudesse du monde rural et autarcique qui habite cette aventure, ne trouvant du répit que dans les instants où l’osmose avec une nature grandiose devient salvatrice.

  •  Alexandre Lenot, Écorces vives (Babel noir)

Parution : octobre 2020 - 208 pages - 7.80 euros

Editeur d’origine : Actes Sud (Actes noirs)

C’est une région de montagnes et de forêts, dans un massif qu’on dit Central mais que les routes nationales semblent éviter. Un homme venu de loin incendie la ferme dans laquelle il espérait un jour voir jouer ses enfants, puis il disparaît dans les bois. La rumeur trouble bientôt l’hiver : un rôdeur hante les lieux et mettrait en péril l’ordre ancien du pays. Partout dans les environs, on passe de la circonspection à la franche hostilité, à l’exception d’une jeune femme nouvellement arrivée, qui le recueille. Mais personne n’est le bienvenu s’il n’est pas né ici.

Écorces vives est construit sur une tension souterraine, un entrelacs de préjugés définitifs et de rancœurs séculaires. De ce roman noir – qui est aussi fable sociale, western rural, hommage aux âmes mélancoliques et révoltées – sourd comme une menace : il faut se méfier de la terre qui dort.

  •  Adlène Meddi, 1994 (Rivages noir)

Parution: septembre 2020 - 348 pages - 9,90 euros

Editeur d’origine : Rivages

1994 : c'est l'année où tout bascule pour quatre jeunes lycéens algérois d'El-Harrach. Le pays est à feu et à sang lorsque ces adolescents décident de former, avec leurs propres moyens, un groupe clandestin de lutte antiterroriste. Dans ce roman dense et puissant, à travers des personnages aussi emblématiques que complexes, Adlène Meddi raconte les guerres qui ont marqué le pays et qui imprègnent encore si intensément le présent des Algériens.

  •  Louise Mey, La Deuxième femme (Pocket Thriller)

352 pages - Parution : janvier 2021 - 7,60 euros

Editeur d’origine : Editions du Masque

Sandrine ne s’aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade. Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme. Récemment endeuillé par la disparition de sa femme, il lui fait une place, dans sa vie, dans sa maison, auprès de son fils.
Discrète, aimante, reconnaissante, Sandrine se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour que le bonheur renaisse au sein de cette famille. La sienne désormais.
Jusqu’au jour où la première femme réapparaît.

  •  Antonin Varenne, L’Artiste (Points Policiers)

Parution : octobre 2020 - 7, 20 euros -  264 pages

Editeur d’origine : La Manufacture de livres

2001 : les nuits parisiennes voient naître un monstre d’un genre nouveau, un serial killer qui ne s’en prend qu’aux artistes peintres. Et rien ne semble laissé au hasard dans la composition des scènes de crime, mêlant esthétisme et barbarie. L’inspecteur Heckmann, flic médiatisé, se lance dans la traque du tueur. Mais cette affaire va l’impliquer bien plus qu’il ne le croit…

 

 

LE LAUREAT 2020 : 

Le prix 2020 a été attribué à Jérôme Loubry pour son roman Le Douzième chapitre (Le Livre de Poche).

 PALMARES

- 2020 : Jérôme Loubry, Le Douzième chapitre (Le Livre de Poche)
- 2019 : Benoît Séverac, 115 (Pocket, "Thriller")
- 2018 : Christophe Guillaumot, Abattez les grands arbres (Points, "Policiers")

- 2017 : Niko Tackian, La Nuit n'est jamais complète (Pocket "Thriller")
- 2016 : Franck Bouysse, Grossir le ciel (Le Livre de Poche, "Policier")

- 2015 : Pascal Dessaint, Le Bal des frelons (Rivages, « Rivages/Noir »)
- 2014 : Dominique Forma, Hollywood Zero (Rivages, « Rivages/Noir »)
- 2013 : Odile Bouhier, Le sang des Bistanclaques (10/18 "Grands détectives")
- 2012 (date de création du Prix) : Aurélien Molas, La Onzième plaie (Le Livre de Poche, "Policier")